Morales élémentaires

La morale élémentaire est une forme fixe créée en 1973 par Raymond Queneau, qui la définit ainsi : « D’abord, trois fois trois plus un groupes substantif plus adjectif (ou participe) avec quelques répétitions, rimes, allitérations, échos ad libitum ; puis une sorte d’interludes de sept vers de une à cinq syllabes ; enfin une conclusion de trois plus un groupe substantif plus adjectif reprenant plus ou moins quelques-uns des vingt-quatre mots utilisés dans la première partie. »

 

Ci-dessous, quelques morales élémentaires :

 

  vol tendu libellule traçante bassin gloussant  
    cercle rassemblé    
         
  paroles voletantes libellule irisée eau roucoulante  
    air doux    
         
  marrons chus trésors gardés baril personnel  
    gâteau possible    
         
    ~ Elle coule où, là, l’eau ?
~ Manette, le dessin
il est pour Papy,
tu lui donneras,
c’est aussi pour toi
j’ai pas mis le nom
pour aller plus vite
   
         
  fondu instantané remontée sensorielle moment pur  
    chemin mystérieux    

  côté droit côté gauche centre impensable  
    parole empêchée    
         
  lieu géographique lieu psychique espace topologique  
    place vacante    
         
  niveaux successifs couches superposées strates confondues  
    empêchements intimes    
         
   

profiter vraiment
de l'après-midi
les uns, les autres
tourner
imperceptiblement
sur soi-même
cela tient à peu

   
         
  journée ensoleillée déjeuner campagnard joie collective  
    contraste saisissant    

  voûte palatine coudes écartés épaules lâchées  
    porte-manteau étiré    
         
  bras tombants omoplates reculées cage dilatée  
    chauffage central    
         
  cuisses cuites hanches taillées œil flottant  
    mâchoire chue    
         
   

au bout du quai
sur les gros orteils
quelqu’un né homme
prend de l’envergure
refait la place, arbre
parmi les arbres –
goûter : c’est l’heure

   
         
  lointain proche centre aéré cerveau vacant  
    château fort    


  vérité repositionnable frontière franchissable porosité notable  
    limites repoussées    
         
  parties prenantes relais placés intérêts défendus  
    fins utiles    
         
  forme réticulaire cour influente méthode revendiquée  
    pénétration profonde    
         
    pour les intérêts
de certains clients
j’emmène en bateau
les décisionnaires
je parle, je mens
je leur mords le lobe
c’est un vrai régal
   
         
  oreille penchée gorge ouverte nez pris  
    alouettes plumées    

  contact proche collaborateur concerné assistant convaincu  
    suivi personnalisé    
         
  groupes choisis assemblées visées appareils manipulés  
    techniques éprouvées    
         
  dossier intercepté renseignement obtenu information analysée  
    projet rejeté    
         
    je suis aux manœuvres
j’ai de la bouteille
je sais rétorquer
je n’ai pas de foi
je n’ai pas de loi
dans l’ombre
je fais retoquer
   
         
  argumentaire fourni décisions infléchies opinion distraite  
    flûte traversière    

  poudre vaporisée artifices explosifs production massive  
    montage industriel    
         
  principe tactique agents actifs sections dédiées  
    chambre close    
         
  poings américains poupées russes ombres chinoises  
    téléphone arabe    
         
    les bateaux s’usinent,
la sauce se monte –
course à l’échalote
et marchands de sable :
bonne nuit –
les articles fondent,
le filet dérive
   
         
  croisade supérieure camps adverses charge résolue  
    réel dystopique    

  portes battantes couloirs dérobés plaques tournantes  
    cartes biseautées    
         
  feu nourri liaisons dangereuses cuisine interlope  
    empires épiciers    
         
  montagne noire oiseaux funestes paysage cramoisi  
    artifices sombres    
         
    quelque chose
de pourri
se généralise
aux royaumes
de chez nous
la pègre n’est pas
celle qu’on croit
   
         
  gouffres abyssaux estrade trouée table rase  
    couteaux tirés    


  résolution prise paysage stratégique terrain propice  
    dessous multiples    
         
  bal masqué feux clignotants banc circulaire  
    partie secrète    
         
  échanges feutrés comptes réglés formes respectées  
    salve soudaine    
         
    on s’empourpre
on succombe
ô théâtre
clair-obscur
d’une maison
abandonnée –
pièce immuable
   
         
  affaire privée intérêt particulier destins communs  
    histoire universelle    

  bois immobiles estafilades parallèles lisière gazonneuse  
    pelouses brumeuses    
         
  secteur céleste filet suspendu nuit amoureuse  
    lueurs multipliées    
         
  mains jointes yeux baissés sang voluptueux  
    inclination naturelle    
         
    passons d’un pliage
à l’autre pliage
passons – ô joie
en un mouvement
la position change
c’est bon – ô joie
de l’origami
   
         
  ordre parfait centre lointain lignes mystérieuses  
    fond obscur    

  robe verte chemisette bleue étoffe mince  
    genou droit    
         
  sein gauche pointes pâles boucle brune  
    poudre rose    
         
  jambes jalouses éventail gemmé source gloussante  
    eaux débordées    
         
    plongeons aux racines
de la gymnastique
du bout des doigts
à pleines mains
fenêtre qui s’ouvre
accueillant l’étoile
c’est la canicule
   
         
  nu antique but astronomique épithète homérique  
    anéantissement noir